La visite au sanctuaire shintô
初詣

ParChika NINOMIYA

La visite au sanctuaire shintô
初詣

Bonjour à tous

みなさん、こんにちは。

 

Nous sommes le 2 janvier 2018.

Même s’il ne s’est écoulé que deux jours depuis la nouvelle année, mon « Kagemusha* » français est allé travailler comme si c’était évident, et moi aussi j’ai reçu un certain nombre de mails pour le travail de la part de mes collègues.
J’ai du mal à m’y faire… !

今日は1月2日。

2018年になってからまだ2日しか経っていないのに、私の影武者さん(フランス人)は当たり前のように仕事に行き、私もフランス人の同僚から仕事のメールが何件か送られてきて、戸惑いを隠せません…。笑

En effet au Japon on parle de « Shôgatsu sanganichi » ; ce qui correspond aux trois premiers jours de l’année. Les administrations, les activités financières, et beaucoup d’entreprises sont fermées pendant cette période.
De nos jours il y a bien sûr des exceptions, comme les centres commerciaux par exemple, qui ouvrent dès le premier janvier.

そう、日本は「正月三が日」という1月1日から3日までの三日間を指す言葉があって、この三が日の間は官公庁や金融機関、多くの企業が休みです。
もちろん現在では元日から営業する大型店など例外もありますが。

Quoi qu’il en soit, même si je vis au milieu des Français, je vais écrire un autre article de blog sur le thème « Oshôgatsu », comme si j'étais dans l'ambiance du Japon !

というわけで、フランス社会で生きながらも、私は日本人らしく「お正月」をテーマに今日もブログを書きますよ…!

Aujourd’hui je vais vous parler de « Hatsumôde ».
A l’instar des Nengajô, le Hatsumôde est un événement incontournable du Nouvel An au Japon.

今日は「初詣」をご紹介します。
これもお正月には欠かせない行事です!

Hatsumôde est le fait d’aller prier au temple shintô ou bouddhique pour la première fois de la nouvelle année.
On remercie les divinités de nous avoir permis de passer une bonne année sans problème, et on prie pour que l’année nouvelle se passe comme la précédente.

「初詣」は年が明けてから初めて神社やお寺へのお参りをすることです。
去年一年無事に過ごせたことを感謝し、「今年も一年、無事に楽しく幸せに過ごせますように」とお願いします。

Quand on arrive au sanctuaire shintô on s’arrête d’abord devant le Torii à l’entrée, et on salue légèrement.
Ensuite on se purifie en se lavant les mains et la bouche au « Chôjusha », un endroit réservé à cela.
Lorsque c’est fait, on va prier.
On lance une petite pièce de monnaie « Osaisen » dans une boîte et on fait sonner la cloche, puis on fait le « Nirei Nihakushu Ichirei » : s’incliner profondément 2 fois, frapper des mains 2 fois (c’est après cela qu’on fait une prière), et s’incliner de nouveau profondément, mais une seule fois.

初詣に行ったら、まず、鳥居で立ち止まり、軽く会釈をします。
その後「手水舎」という手と口を清める場所があるので、そこで手と口を清めます。
お清めが終わったらいよいよ参拝。
お賽銭を入れ、鈴を鳴らし、二礼二拍手一礼をします。

La pièce de monnaie a une signification particulière. Explication :
En japonais 5 yens se dit « goen (5円) », or le mot « lien » s’écrit différemment mais se prononce de la même manière : « goen (ご縁) ». On dit donc que donner 5 yens aux divinités permet de créer un lien avec le divin. On peut aussi faire ce type de jeu de mot avec 45 yen, car la prononciation de « 45 » peut aussi correspondre à un mot signifiant « du début à la fin » ; donner 45 yens permettrait donc de créer un lien avec le divin du début à la fin de l’année !

実はお賽銭にも意味があって、5円玉は「ご縁がある」、45円は「始終ご縁がある」と、ご利益があると言われています。

Lors du Hatsumôde, en plus de prier, certaines personnes achètent un « Omamori » (porte-bonheur), écrivent leurs vœux sur une « Ema » (plaquette ex-voto), ou tirent un « Omikuji » (littéralement « loterie sacrée »), dont je vais parler plus loin.

そのほか、初詣でおみくじを引いたり、お守りを買ったり、絵馬にお願い事を書いたりする人もいます。

Dans ma famille on n’achète de Omamori, ou l’on   n’écrit une Ema, uniquement les années où un évènement très important va avoir lieu, comme un examen d’entrée ou un accouchement. En revanche, on ne manque pas de tirer un Omikuji chaque année !

私の家族は、お守りや絵馬は入学試験や出産など重大なイベントがある年にしか購入しませんでしたが、おみくじは毎年欠かさず引いていました。

On en trouve dans presque tous les sanctuaires shintô ou les temples bouddhiques. Il s’agit de tirer au sort un petit morceau de papier sur lequel est inscrite une divination. Beaucoup de monde le fait à l’occasion de Hatsumôde en particulier, car ils veulent connaître leur avenir pour l’année qui vient.

おみくじは神社やお寺で運勢を占うために引くくじのようなもので、特に初詣ではその年の運勢を占おうとおみくじを引く人が多いです。

Vous vous demandez peut-être « mais les Japonais n’ont-ils pas peur de tirer un mauvais sort dès le début de la nouvelle année ? ».

Ne vous en faites pas !

「でももし新年早々悪い結果が出てしまったら?怖くないの?」

大丈夫。

À l’origine le sens du Omikuji est de « recevoir respectueusement un message ou un conseil de la part d’une divinité », et sur ce point c’est un peu différent de ce que l’on appelle une prédiction.

おみくじは本来「神様のメッセージ、アドバイスをいただく」というもので、いわゆる占いとは少し違います。

Tirer un mauvais sort ne signifie donc pas forcément qu’une mauvaise chose va se produire.
La divinité vous encourage en vous disant de réfléchir à des choses auxquelles vous n’aviez pas pensé, ou simplement de faire de votre mieux.

ですから「凶が出た」=「悪いことが起こる」というわけではありません。
「反省すべきところを反省しなさい。」「頑張りなさい」と神様が励ましているのです。

À l’inverse, même si vous tirez un « sort très favorable », il se peut que vous ratiez le bonheur promis si vous ne faites pas attention à ce que vous dit la divinité…

逆に大吉が出ても、しっかりと神様のメッセージを読んで、注意すべきところは注意しないと幸せを逃してしまうかもしれませんよ。

Une fois que l’on a tiré un Omikuji, on peut soit l’attacher à un arbre dédié à cela dans le temple, soit le ramener chez soi.
(Il s’agit d’un message céleste ! Il ne faut absolument pas le jeter à la poubelle !!!!!)

さて、引いた後のおみくじですが、神社の木に結ぶか、持って帰ります。
(神様のお言葉です!ゴミ箱に捨ててはいけません!!!!!)

Personnellement, je noue mon Omikuji à l’arbre quand le sort est mauvais, et s’il n’est pas si mal, je le ramène chez moi.
Je le mets dans mon portefeuille ou un autre objet que je garde avec moi tous les jours (comme un agenda par exemple), et je le relis de temps en temps pour rappel.

私は凶など悪い内容のおみくじは神社の木に結び、それほど悪くないときは持ち帰ります。
持ち帰ったおみくじは財布など日々持ち歩く物に入れて、時々教訓として読み直します。

Cela dépend bien sûr des gens. Certains ramènent le leur comme précepte même s’ils tirent un mauvais sort, tandis que d’autres le nouent sur l’arbre quel que soit le résultat, selon une tradition qui veut qu’en le liant à l’arbre on se lie en quelque sorte avec la divinité, espérant ainsi obtenir une meilleure fortune.

もちろんこれは人によりけりで、凶を引いても戒めのために持ち帰る人もいますし、「おみくじを木に『結ぶ』と神様との縁が『結ばれる』」という言い伝えを信じて、おみくじの内容に関わらず「より良い運勢に結びつきますように」と木に結んで帰る人もいます。

Avant de finir, je me suis un peu renseignée sur le Hatsumôde pour rédiger cet article, mais je suis tombée sur une information choc… !

さて最後に。
この記事を書くにあたって私も少し初詣について調べたのですが、衝撃的な情報が。

« Pour que la bénédiction divine que vous avez reçue ne se perde pas, il vaut mieux rentrer directement chez vous sans faire de détour dès que vous terminez le Hatsumôde ».

……………………. Ah bon !?

「せっかくいただいた福が逃げてしまわないように、初詣が終わったら寄り道をしないでまっすぐ家に帰った方が良い」

……………….そうなの!?

Chez moi la coutume après le Hatsumôde est d’aller dans un bon restaurant traditionnel japonais… !

うちは毎年初詣の後、美味しい和食屋さんに行っていました…!

Mais jusqu’à aujourd’hui nous avons toujours pu passer une année paisible sans grand problème, ne vous inquiétez pas !

A la prochaine fois !

でも今まで毎年何事もなく平穏な一年を過ごせていたのでご心配なく!笑

それでは。

--------------------------------------

* Le terme « Kagemusha » signifie littéralement « guerrier de l’ombre » et désignait les sosies utilisés par les seigneurs féodaux pour se faire remplacer sur le champ de bataille, mais de nos jours on utilise ce mot pour désigner les prête-plume dans le monde artistique. Mon Kagemusha est mon compagnon qui m’aide à corriger mon français !
↑ Retour au texte

Le contenu de ce blog est mis à votre disposition gratuitement sous licence Creative Commons BY-SA. N’hésitez pas à l’utiliser dans votre apprentissage du japonais et/ou du français. Merci de me contacter en cas d’utilisation ailleurs sur internet, dans le cadre éducatif (lycée, université, école de langue, etc) ou commercial, en précisant bien l’URL concernée.
当ブログの文章は無料でご利用いただけます。日本語・フランス語の学習にお役立てください。大学、高校、語学学校などの教育機関、ならびに商用でお使いになる場合は、 当方までご連絡の上、URLを明記してお使いください。

À propos de l’auteur

Chika NINOMIYA administrator